16.7.15

Albanais - Balade au bord du Chéran - ~2 h

Je vous propose d'innover pour cette petite sortie de 2h car la balade commence par une descente et bien entendu, se termine donc par une montée !

Départ

Accès en voiture : rejoignez le Pont de l'Abime, soit depuis Alby-sur-Chéran par la D31 via Gruffy, soit par la D5 depuis les Bauges via Allèves. Garez-vous sur le vaste parking. Le sentier part au pied du panneau décrivant le sentier.

Itinéraire

La balade commence, une fois n’est pas coutume par une longue descente depuis le pont de l’Abîme jusqu’au niveau de la rivière. La pente est raide et vous cheminez dans la forêt. Le sentier serpente ensuite principalement dans la forêt le long du Chéran. Ne soyez pas surpris si le sentier remonte sur une cinquantaine de mètres dénivelé à un moment avant de redescendre jusqu'à la passerelle située entre les communes de Cusy et Gruffy.
Le retour se fait sur la rive droite.
En plus de celle que vous trouverez équipée de tables à proximité de la passerelle de Gruffy, vous trouverez de nombreuses aires de piqueniques au bord de l’eau sur ce chemin de retour.
Vous pourrez admirer le pont depuis le lit de la rivière en particulier au lieu dit “le chaos” qui est bien balisé.Chéran - le Chaos - Photo d'Andrée MANAÏ PICT0055
En levant un peu les yeux vous remarquerez les Tours Saint-Jacques qui se détachent à l’horizon.
Gardez quelques forces pour la montée finale qui est raide. De plus vous débouchez sur la route étroite que vous longerez sur environ 300 m avant de traverser le pont et de retrouver le parking de départ.

Difficulté

Aucune. Mais faites tout de même attention à ne pas tomber dans la rivière.

Intérêt de la balade

Outre le fait de longer une rivière en commençant par une descente, vous découvrirez l’architecture du pont suspendu de l’Abîme d’une portée de 64 mètres.
Chaos du Chéran PICT0049
Le Chéran – Le Chaos - Photo Andrée Manaï

Selon Wikipedia, en 1855, déjà, un ingénieur des ponts et chaussées prédisait la construction d'un pont à l'emplacement actuel justifiée par la présence sur le site de deux masses rocheuses se faisant face et pouvant ainsi assurer des bases solides. 1860 et l'annexion de la Savoie à la France permirent de lancer les bases du projet en vue de créer de nouveaux axes de communication (notamment entre Annecy et Aix-les-Bains en franchissant le principal obstacle naturel que constitue le Chéran). Dès 1880, le département de Haute-Savoie et les communes concernées se mettent d'accord sur les modalités de financement de l'infrastructure. Les premiers travaux de construction ne commencèrent portant qu'au début de l'été 1887 sous la direction de l'ingénieur français Ferdinand Arnodin pour une inauguration officielle le 30 janvier 1888 et une livraison définitive de l'ouvrage qui n'eut lieu que le 25 mars 1891 en raison de la configuration des lieux qui ne permettait pas d'acheminer aisément le matériel jusqu'au chantier. Cette inauguration anticipée se justifia après le succès de l'épreuve que l'édifice dût subir consistant à répartir plus de 53.000 kilos de sacs de sable sur toute la longueur du tablier et ceci 48 heures durant. La fête du centenaire de sa construction a été célébrée le 23 août 1987. L'ensemble du site et de ses abords est inscrit depuis le 26 juillet 1946.

Pour en savoir plus

Carte IGN : 3431 OT
Office de Tourisme de l'Albanais
Tél. : 04 50 64 58 32

Enregistrer un commentaire

Analytics