17.7.14

La Giettaz–Sur les traces des Ceutrons– Circuit de 5h + 493 m

Voici un circuit qui ne manque pas d’intérêt que cela soit d’un point de vue historique, géologique et pour la vue. Au départ de La Giettaz, nous allons nous transporter au début de notre millénaire. Selon les auteurs, entre 14 avant Jésus-Christ et le Xe siècle. Les Allobroges et les Ceutrons utilisaient cette zone pour traverser les Alpes et sans Borne marquant la frontière entre les territoires des Centrons et des Allobroges  au Col du jaillet _giettaz_49doute aussi pour la qualité des pâturages. Le Col du Jaillet (1723m) que vous atteindrez aujourd’hui porte la marque de ces peuples qui habitaient les Alpes. Une pierre que les historiens identifient comme une marque de territoire de part l’inscription quelle porte  . “FINES” (frontière en latin) et la présence d’autres bornes similaires au Petit Croisse Baulet et au col de l’Avenaz sans compter les nombreux vestiges de voies romaines.
Les randonneurs moins intéressés par l’’histoire, apprécieront les sous-bois et les alpages que cet itinéraire vous permettra de découvrir. Et en récompense finale, les derniers mètres de cette rando vous permettrons de découvrir l’un des plus beau paysage d’Europe et en tout cas le plus haut sommet de notre continent.

Chaine du Mont-Blanc depuis le Col du jaillet_giettaz_46

Départ

Depuis Annecy, rejoignez La Clusaz puis le Col des Aravis et redescendez ce col jusqu’au village de La Giettaz. A l’entrée de ce village, prenez une route à votre gauche vous conduisant au hameau Le Plan et le télésiège du Torraz. Un immense parking est à votre disposition au départ du télésiège. Vous trouverez également à la caisse de ce dernier, un carto-guide  au 1:30’000 des promenades et randonnées du Val d’Arly.

Itinéraire

Il s’agit d’un circuit parfaitement indiqué sur un sentier qui était également très bien entretenu en ce mois de juillet 2014. Suivez dans un premier temps la route qui s’élève au-dessus du hameau jusqu’au pont du Moulin où elle se transforme en piste forestière. A 300 m environ, prenez le sentier de gauche en direction du Planet et du col du Jaillet que vous atteindrez en approximativement 2h.
image

image
clip_image003Téléchargez le circuit au format GPX pour un GPS
clip_image003Téléchargez le circuit au format KMZ pour être afficher sur une carte Google

Difficulté

Aucune

Altitude maximum

1723 m

Pour en savoir plus

Itinéraire pour atteindre le Col du Jaillet depuis Combloux
Office du tourisme de La Giettaz Tél. 04 79 32 91 90 

 

3430 ET Laclusaz
Carte de randonnée : La Clusaz Grand-Bornand
 

 

 

 

Mes photos de la randonnée

Histoire des Ceutrons

Extrait de Wikipedia le 17/7/14
“Les Ceutrons sont issus des occupants installés depuis la fin de l'âge du Bronze (viiie siècle av. J.-C./viie siècle av. J.-C.) et formeront un peuple dit « indépendant » au moment de l'installation des Allobroges au iiie siècle av. J.-C.. Ils occupent la Tarentaise, le Haut-Faucigny et le Beaufortain. Ils ont pour voisins, à l'ouest, lesAllobroges ; au nord, les Nantuates, et les Véragres (bas-Valais) ; à l'est, les Salasses ; et au sud les Graiocèles et les Médulles en Maurienne.
Ce sont principalement des éleveurs qui participent et aident au trafic par le col du Petit-Saint-Bernard entre Gaule cisalpine et Gaule Transalpine comme l'attestent les nombreux vestiges gaulois des tombes. Ils exploitent aussi des mines de cuivre1. Leur principale capitale était alors Axima (Aime). Après une période d'autonomie ils sont celtisés assez fortement par les Allobroges puis ils intègrent définitivement le monde romain sous Auguste, quand celui-ci soumet les peuples alpins qui faisaient obstacle aux communications entre la plaine du Pô et les autres versants des Alpes. Ils furent soumis par le lieutenant Terentius Varro (à l'origine du nom Tarentaise). L'itinéraire d'Antonin indique d'autres bourgs de ce peuple : Bergiatrum (Bourg-Saint-Maurice) ; Darantasia (Moûtiers) ; Oblinmium (La Bâthie,) et Ad Publicanos (L'Hôpital aujourd'hui Albertville). La table de Peutinger cite les mêmes étapes. C'est chez eux et par la Tarentaise que passa l'armée d'Hannibal avec ses 38 000 fantassins, 8 000 cavaliers et 37 éléphants en [-218].
La cité ceutrone devient une cité romaine - Forum Claudii Augustii - vers 47, sous le règne de l'empereur Claude. La cité devient la capitale des Alpes Graies, appelée parfois Centronie. Cette province romaine recouvrait la vallée de Chamonix, la vallée du Beaufort, la Tarentaise, depuis Conflans.
La province avait un intérêt stratégique majeur avec ses cols (cf. Alpes Graies) reliant Rome à la Gaule, d'où l'effort de la part des procurateurs pour entretenir les voies, malgré le climat alpin, et les gîtes d'étapes2. Alpis Graia construite à partir de 45 av. J.-C, sur le passage du Col du Petit-Saint-Bernard, devint un des axes de franchissement des Alpes les plus utilisés. Les remaniements administratifs unirent la province à celle des Alpes Graies et des Alpes Pennines.”







Enregistrer un commentaire

Analytics