13.8.13

Col de Doran–Quatre Têtes – Sallanches -2178 m - 8 h

 Chaine du Mont-Blanc en montant au chalet de Doran

Une balade qui vous donnera l’opportunité d’avoir un point de vue exceptionnel sur la chaine du Mont-Blanc, de découvrir l’envers des Aravis et probablement de passer une nuit en refuge.

Départ

Rejoignez Sallanches puis tourner à droite au centre-ville devant la mairie et encore une fois à droite pour prendre la rue St Joseph. Ensuite prenez la 2ème à gauche en direction de Burzier et Outredière. Montez sur 5km jusqu’au bout de la route à Burzier où vous trouverez un parking et un abri doté d’informations touristiques. Le parking officiel se trouve à cet endroit. Nous avons découvert le long de la route forestière très pentue un autre parking à environ 1km. Cette dernière partie d’itinéraire est empruntée par quelques voitures 2 roues motrices mais demande une certaine dextérité de conduite. En revanche aucun problème pour un 4x4. Vous croiserez par ailleurs de nombreux 4x4 car les chalets de Doran sont accessibles par une piste sinueuse parfois vertigineuse par ce type de véhicule.

Dénivelé total :

1413 m

1er jour 730 m

2ème jour 683 m

Itinéraire

1ER jour

Sur la première moitié du parcours permettant d’accéder aux chalets de Doran, vous n’avez pas d’autre alternative que de suivre la piste 4x4 comportant de nombreux raidillons. A 1133 , vous pouvez emprunter une piste piétonnière qui s’enfonce dans la forêt. L’ombre sera appréciée ainsi que l’absence des 4x4. Vous cheminerez ainsi sur un peu plus de 300m de dénivelé pour atteindre le chalet refuge de Doran.

Chalet - Refuge de Doran

2ème jour

A l’origine nous voulions faire l’arête des Saix et redescendre sur le chalet de Mayères. Les renseignements recueillis sur place nous en ont dissuadés, peut-être à tort. Ce qui est certain est que le tracé sur l’arrête se perd. Nous avons donc opté pour le Col de Doran (2178m) ou col des Arêtes Noires et les Quatres Têtes.

Col_Doran558L’itinéraire est évident dans la mesure où vous devez remonter le vallon en direction de la pointe Percée. En fait la montée se fait dans un immense pierrier flanqué de névés encore bien présents le 12 août.

Descente

Nous avons choisi de reprendre le même itinéraire.

Durée :

Environ 2 heures le 1er jour et 3h le second pour la montée. Comptez 4h pour la descente jusqu’au parking.

Difficultés

Aucune si ce n’est la longueur de la balade qui demande d’avoir de bonnes cuisses. Les arrêtes doivent être abordées avec prudence.

Intérêt de la balade

Votre séjour au refuge vous permettra peut-être d’observer un vol de Gypaète Barbu.

gypaète barbuSelon Laurent Gannaz, “Le gypaète barbu, l’un des quatre vautours européens, avait disparu des Alpes au début du XXe siècle. Depuis les années 1970, divers programmes internationaux ont permis sa réintroduction. Accusé des pires maux durant longtemps, l’animal est devenu un symbole de la protection de la faune alpine.” “Au début de chaque été, l’alpage de Doran est un lieu d’observation privilégié des jeunes gypaète réintroduits sur les contreforts des Aravis.” – Source Alpesreportages.com

Demandez aussi à la gardienne du refuge qu’elle vous raconte le mode de gestion de l’alpage. Cette copropriété dispose d’un “procureur” élu par les ayant-droits.a communauté. II s’agit d’une résurgence des lois sardes qui régissaient la Province de Savoie avant 1860.

Pour en savoir plus

Carte randonnée IGN La Clusaz –Grand-Bornand

Refuge de Doran Tel 0450 580800 ouvert de juin à mi-septembre et WE de beau temps d’avril à octobre.
refugededoran@aol.com 70 couchages.

Voir aussi leur page Facebook

Plus d'images sur Flickr

Enregistrer un commentaire

Analytics