8.5.13

Connaissez-vous les “dents de chien” ou Erythrones ? Une montée au Vuache vous apportera la réponse.

3/04/11 – (MAJ 8/05/13) Pour notre première balade de la saison nous avons choisi la montagne du Vuache au départ de Chaumont. Notre intention était de faire découvrir à une amie danoise la flore printanière de notre région et nous avons été servis.

Départ

Depuis Annecy prendre la nationale 508 en direction de Frangy. A l’entrée de cette ville prendre à droite en direction de Chaumont sur la D992.
Essayez de trouver une place de parking au centre du village. L’auberge de Pralet accueillant des banquets peut être amenée à recevoir beaucoup de monde et donc limiter le nombre de places disponibles. Dans ce cas, il vous faudra donc traverser le village et trouver une place le long de la route à proximité du rocher d’escalade. En revanche, la terrasse de cette auberge est bien agréable pour l’inévitable pot au retour.

Itinéraire

Départ pour le sommet du Vuache
Le sentier part à proximité de l’église et s’élève rapidement dans un petit talweg, un endroit que certains appellent le «canyon ». Bien balisé et très évident vous vous élèverez rapidement à l’abri des arbres le long de la ligne de crête.
Pour la descente, vous devez revenir sur vos pas jusqu’à la bifurcation  clairement indiquée pour VOVRAY. Le sentier vous permettra rapidement de perdre de l’altitude en cheminant en sous bois jusque dans la vallée. Tournez à gauche pour emprunter une voie forestière qui conduira à la route d’accès à Chaumont.
Vuache
Vuache profil
Vuache fichier  GPCTéléchargez le circuit au format GPX
clip_image003 Téléchargez le circuit au format KMZ
Altitude départ : 606m
Point culminant : 1019 m
Dénivelé : 413 m

Durée :

1H30 pour la montée et 1h pour la descente.

Intérêt de la balade

Je vous recommande cet balade au début avril, pour la richesse en flore. Outre les champs de jonquilles et d’ail de l’ours nous avons découvert, et fait découvrir à notre amie danoise (Lene GOTTLIEB) auteur d’une grande partie de ces photos, l'erythrone ou dent de chien.

Selon Wikipedia, la Dent-de-chien (Erythronium dens-canis) est une plante herbacée à bulbe vivace de la famille des Liliaceae. Elle est originaire des montagnes européennes et d'Asie (Russie, Turquie).
Elle est appelée également « érythrone dent-de-chien », « érythronium dent-de-chien » ou « satyrion rouge ».
Son nom de genre provient du grec eruthros, signifiant rouge (couleur de la fleur et des taches sur les feuilles). Quant au latin dens-canis, il se rapporte à son bulbe blanc en forme de dent de chien.
Cette vivace de 10 à 20 cm de haut fleurit de mars à juin, selon l'altitude. Sa hampe porte une grande fleur solitaire penchée aux sépales et aux pétales rose vif tachés de blanc et renversés. Son périgone se divise en 6 parties libres rapprochées à la base. 6 étamines plus courtes que le périgone, mais saillantes sont chacune surmontée d'une anthère rouge. Cette liliacée développe deux feuilles opposées au niveau de sa rosette basale, ces feuilles étant elliptiques, d'un vert glauque et maculées de tâches brunes/rougeâtres (rarement blanches). Le bulbe blanc est allongé, rappelant une canine de chien et donne naissance à des caïeux (sortes de gousses).
Erythronium dens-canis développe des petites graines pourvues d'un grand élaiosome, lui permettant une dispersion exclusivement par myrmécochorie. En effet, 99 % des graines tombent à 20 cm du pied mère, ce sont ensuite les fourmis qui permettent la dissémination et l'enfouissement des graines. Ce rôle semble plus important aux abords et dans les zones boisées en particulier grâce à Formica lugubris.

 

Difficulté

Aucune, nous avons croisé de nombreux couples avec de jeunes enfants.

Pour en savoir plus

image Carte IGN 3330 OT
Bellegarde-sur-Valserine – Grand Crêt d’Eau

Plus de photos sur Flickr

 

Created with Admarket's flickrSLiDR.
    
Enregistrer un commentaire

Analytics