16.9.07

Lac de Pététoz – Faucigny – 1436m – 400 m de dénivelé.

Randonnée au lac de Pététoz - Thonon
13.09.07 – Cet été 2007 ne restera pas dans nos mémoires comme un grand cru pour les balades en montagne. Cela dit, les précipitations on eu au moins le mérite de remettre à flot quelques lacs de montagne et conserver l’aspect verdoyant des prairies. Pour une fois, je vous invite à faire 75 km au départ d’Annecy pour aller découvrir un petit coin du Faucigny qui m’a confirmé le plaisir que nous avons d’habiter cette région et de vous faire partager cette tranche de bonheuChapelle Saint-Bruno -  Lac de Vallonr. Je vous emmène donc visiter les lacs de Vallon et de Pététoz proches de Bellevaux au-dessus de Thonon.

Départ

Après avoir quitté l’autoroute à Bonne-sur-Menoges, notre GPS nous a permis de redécouvrir la beauté de la Vallée Verte en traversant Boëge, Habère-Lullin, Habère-Poche. Dans ce dernier village, vous tournez à droite en direction d’Hirmintaz et le col de Jambaz avant de redescendre en direction de Bellevaux et Thonon. Vous n’atteindrez pas ces lieux, car quelques kilomètres après le village Les Mouilles vous trouverez un panneau touristique qui vous indique clairement la route du lac de Vallon et le village de La Chèvrerie sur votre droite. A ce point, il ne vous reste plus que 6 km de voiture avant d’atteindre le premier point de cette randonnée lacustre : le Lac de Vallon.
 

Un peu d’histoire

 
Lac de Pététoz - Un pécheur présent sur les bords de cet endroit magique nous a raconté qu’il s’est formé en 1943 suite à un énorme éboulement qui a créé un barrage inondant ce fond de vallée et noyant plusieurs maisons d’un petit village. Nous avons eu la chance de découvrir l’endroit un vendredi de septembre ce qui nous a épargné la présence d’une foule de pique-niqueurs du week-end. Vous apprécierez le reflet de la chapelle St Bruno de Vallon qui n’est que le vestige de deux abbayes qui se trouvaient autrefois sur les bords de ce lac.

Bref, nous sommes également là pour marcher un peu. Le départ n’est pas loin.
 

Itinéraire

 
Nous avons laissé notre voiture sur le parking du télésiège du Torchon (1km). Histoire de faire un circuit, nous passons le pont ; un autre chemin indique aussi un départ le long de la rivière « Le Brevon » sur votre gauche… nous l’utiliserons comme itinéraire de descente. La piste part à droite, à 200 m vous emprunterez une autre piste sur votre gauche que vous laisserez tout aussi rapidement pour prendre un chemin sur votre droite. Dès ce point, vous serez guidés par un balisage jaune. Le cheminement est évident dans la forêt qui vous permettra de gravir les 400 m de dénivelé de cette balade. A plusieurs reprises vous trouverez un panneau qui vous indique « Pététoz », jusqu’à l’instant où vous déboucherez sur un alpage (1536 m) marqué par un arbre qui avait revêtu son habit d’automne dans notre cas. Au niveau du deuxième chalet, un panneau indicateur vous invite à descendre de quelques mètres sur la gauche (Est) et de pénétrer à nouveau dans la forêt. Vous allez rapidement atteindre une zChablais - Lac de Pététozone escarpée qui marque la descente sur le lac de Pététoz. Vous l’apercevrez dans un premier temps sur votre droite niché dans un trou aux pieds d’une barre de rochers calcaires. Le pêcheur du groupe avait bien pris sa canne à pêche et quelques appâts, mais malgré la présence de petits poissons en grande quantité dans ces eaux limpides, nous devrons revenir pour découvrir une éventuelle truite ou saumon de fontaine. Les quelques instants passés au bord de ce petit lac nous conduit à penser que le réchauffement climatique ne permettra pas de jouir de la beauté de l’endroit pendant de nombreuses années. Il semble évident que le niveau du lac baisse et qu’il deviendra bientôt une gouille qui s’asséchera au fil des années comme bien d’autres lacs de montagne. Nous profitons donc encore un peu plus de la chance qui nous ait donnée ce jour.


La descente se fait en continuant sur le sentier toujours marqué en jaune, qui part à l’Est du lac dans la forêt. Ce parcours est agrémenté de lanternes posées par l’office du Tourisme de Bellevaux. Chacune d’entres-elle comporte une photo à l’intérieur présentant des personnages dont nous ignorons tout au moment de cette randonnée, n’ayant pas pris le soin de nous arrêter à Bellevaux pour prendre un livret poétique abordant des thèmes tels que la catastrophe de 1943, la faune et la flore, le forêt et le bois, les grandes figures de Vallon, vous interpelle sur l’environnement et l’histoire.

Pour en savoir plus


PRATIQUE : pour vous permettre de découvrir le parcours pensez à vous munir du livret - guide poétique. Il est disponible à l’Office de Tourisme au Chef Lieu, au chalet « Alpaga » au pied du Lac de Vallon durant l’été et à Carline Sports, à la Chèvrerie, en hiver.
 
Vous pouvez aussi vous rendre sur le site de l’Office du Tourisme (http://www.bellevaux.com/www-eau_vive_qui_vive-857-ETE-FR.html) où vous trouverez les légendes de ces énigmatiques photos.

http://www.tourisme.fr/office-de-tourisme/bellevaux.htm

Carte
IGN Randos 3429 ET

Découvrez plus de photos sur flickr


Jean-Claude MORAND


6.9.07

Tour du Sappey - Thônes - 2h30 - 400M

2/09/07 - Les contreforts de la Tournette offrent des itinéraires à la portée de tous réalisables en quelques heures et moins d’une demi-journée. Pour celui-ci, je vous propose une balade au départ de Serraval que vous atteindrez depuis Thônes en prenant la direction de Faverges. Après avoir traversé ce village, vous redescendez en voiture sur environ deux kilomètres et après avoir franchi un pont vous prendrez la première route à droite en direction du village de La Sauffaz . Vous traversez ce petit village et prendrez une route sur votre gauche en direction du village du Sappey et d’un camp de naturistes bien indiqué. Vous pourrez garer votre voiture à l’entrée d’une route forestière marquée d’un panneau « Les loges ».

Votre balade commence en ce point par un parcours de 500m qui conduit à proximité de deux bâtisses récemment rénovées qui semblent être des résidences secondaires. Vous devez obliquer entre les deux bâtiments en traversant sur votre gauche une clairière. Le chemin se perd dans la prairie, mais en restant légèrement sur votre gauche vous trouverez sur le haut un chemin mieux marqué qui suit la courbe de niveau en passant devant un lieu dit « Les Rafours ». A partir de cet instant, des marques jaunes vous permettent de vous conforter dans le choix de votre itinéraire. Depuis le sommet de la clairière, vous ne devrez marcher que 150 m avant de bifurquer à gauche et de commencer une montée dans un étroit chemin où coulait un petit ruisseau le jour où nous avons fait ce parcours. Malgré les arbres couchés qui obstruent par moment ce passage, les marques jaunes restent bien visibles. Après quelques minutes de montée (~20’) vous arrivez sur une piste forestière. Un panneau vous indique clairement que vous devez tourner à gauche dans le sens de la descente. Vous laisserez la route qui conduit au camp de naturistes sur votre droite pour rejoindre les quelques maisons d’un alpage. Nous avons été un peu surpris d’arrive





r si vite à cet endroit et nous nous sommes posé au milieu de champs, face au Mont Charvin et au Sulens pour un pique-nique agrémenté du son des sonnailles des vaches. Le retour sur le village de La Sauffaz se fait par la route. Un panneau indique aussi un chemin qui passe par la forêt, nous avons préféré la voie classique, car la descente est raide et l’un de mes genoux me faisait souffrir, raison pour laquelle nous avions choisi cette balade courte cotée 3 h sur le guide « Les plus belles balades autour d’Annecy » mais que nous avons fait en 2h en marchant lentement.

Carte IGN top 25 3431 OT Lac d’Annecy C9
Découvrez plus de photos sur flickr

Jean-Claude MORAND

Analytics