16.7.06

Papillon sur un chardon à tige nue

Comme j'ai perdu mon parre-soleil de mon 50mm, je suis parti aujourd'hui avec mon 70-300mm et je me suis attardé un peu sur la petite faune des prairies d'altitude. Ici, nous étions à la Pointe d'Andey (~1700m). Une multitude de petits insectes vivent à l'abri des hautes herbes. De nombreux papillons volaient autour de nous. Celui ci, comme beaucoup d'autres semble apprécier son séjour sur ce Chardon à tige nue.

Jean-Claude MORAND

Pointe d'Andey - 1877 M - 2H30 Facile

16/07/2006 - Si votre belle mère doit arriver ce matin, voici une balade qui vous permettra d’arriver juste pour l’apéro. A peine 2h de marche pour couvrir les 300m de dénivelé au départ du plateau de Solaison. La pointe d’Andey présente depuis ce lieu un aspect bien plus sympathique que celui que pouvez voir depuis Bonneville. Sur la face nord (depuis Bonneville) vous êtes face à une falaise qui s’élève à 1877m.

Départ

Depuis le plateau de Solaison que vous atteignez en prenant une route sinueuse à la sortie de Bonneville en direction de Brison que vous traversez.

Itinéraire

Le monstre se transforme en taupinière. Si vous êtes un marcheur moyen, vous atteindrez le sommet en une heure. Le parcours de montée ne présente aucune difficulté : c’est tout droit ! mais votre rythme cardiaque lui va suivre la même courbe, car cette directissime peut s’avérer rude pour ceux qui ont un cœur qui manque d’entraînement. Bref, en partant à 9 h du matin, vous aurez tout le loisir de contempler la vallée de l’Arve depuis ce sommet et d’admirer les rochers de Leschaux et un peu plus loin la chaîne du Jalouvre.

Si vous ne voulez pas faire attendre Belle maman, vous redescendez par le même chemin, sinon je vous invite à prendre le chemin de crête sur la gauche du sommet puis de vous diriger en direction du col d’Antey. Si vous êtes sensible au vertige, abstenez-vous car la vue sur le versant nord peut impressionner les moins téméraires et les enfants doivent être surveillés de très près. S’ils sont jeunes, mieux vaut redescendre par la voie de montée. Le chemin de descente serpente entre lapiaz et petits sapins jusqu’au col, ensuite en prenant plein sud en direction du plateau de Solaison vous traverserez une végétation alpestre intéressante. Lors de notre passage, une multitude de papillons butinaient avec plaisir d’un chardon à un autre.

En 2h30 vous aurez fait le tour. Vous pourrez rejoindre, belle maman à Annecy, à moins que vous l’invitiez à déjeuner dans l’un des nombreux restaurants d’altitude qui parsèment ce plateau.

Pour en savoir plus


Pour plus d’information, je vous conseille l’excellent ouvrage de Catherine et Gilles LANSARD « ARAVIS – Les plus belles randonnées » aux editions Glénat.

3430 ET Laclusaz Carte IGN TOP 25 3430 ET La Clusaz, Grand-Bornand



15.7.06

Traversée Cenise - Solaison - Rochers de Leschaux - 4h

14/07/06 -Nous étions partis pour faire le tour des Rochers de Leschaux mais une erreur de parcours nous a permis de découvrir un itinéraire sensiblement différent. Au départ du Chalet/Restaurant de Cenise que nous atteignons par une petite route sineuse depuis le village du Petit-Bornand. De là, une petite combe permet d'atteindre rapidement le plateau de Cenise qui est l'un des lieux que j'apprécie le plus en moyenne montagne. La vue extrêment dégagée me donne une impression d'une grande liberté. L'herbe rase de cet alpage est parsemmée d'une flore de montagne.

Un paneau indicateur marque le point "Le Planet". Là nous avons choisi d'emprunter le sentier de la "Glacière". Ce sentier bien marqué de marques bleues (et d'anciennes marques orange) nous entraine dans une descente rendue glissante par l'orage de la veille au soir.

Les filles du groupes étant équipée de chaussures de randonnées un peu usées au niveaux des semelles ont tremblées plus d'une fois au sommet des failles des les lapiaz. Ceci nous a démontré une fois de plus qu'il valait mieux être bien équipée même pour des balades anodines. De plus, le nom de Glacière provient du fait que cette zone n'est visitée que rarement par le soleil et que cela permet de découvrir une grotte où la neige reste trés tard dans la saison.

Après un casse croûte à Solaison, nous décidons de revenir par le sentier dit du "Mauvais pas" lui aussi balisé à l'aide de marques bleues. Certe, il y bien un "mauvais pas" qui nécessite d'escalader quelques rochers aériens, mais les deux passages concernés sont bien équipés de chaînes permettant de s'aggriper. De plus, le passage mieux exposé offre une vue plus agréable que le sentier de la Glacière mais aussi plus sec. Je vous recommande toutefois, de prévoir de parcourir l'un ou l'autre de ces passages à la montée, car a la descente, les passages deviennent plus délicats.


Pour plus d’information, je vous conseille l’excellent ouvrage de Catherine et Gilles LANSARD « ARAVIS – Les plus belles randonnées » aux editions Glénat et bien entendu la carte IGN TOP 25 3430 ET La Clusaz, Grand-Bornand

6.7.06

Itinéraire le Suet avec les Pages Jaunes..

Après avoir essayer Google Earth, voici une nouvelle tentative avec les vues ariennes fournies par les pages jaunes et l'IGN. La résolution de la carte française est beaucoup plus fine, ont peut deviner les sentier bien marqué, mais je me heurte toujours au même problème qui consiste à positionner précisément les POI (point of interest) dans le jargon des géologues. Alors je lance le même appel, si quelqu'un peut m'expliquer comment je pourrai positionner mes itinéraires sur ces cartes sans entrer dans des dépenses énormes, je suis preneur.

Pour l'instant, voici de manière très approximative et sans garantie d'exactitude, le tracé de l'itinéraire de montée et de descente du SUET décrit précédemment.



itinéraire de randonnée Le Suet 1826 m 3h
 

Le Suet 1826m au départ de St Jean de Sixt - 4h

Je ne sais pas pourquoi, mais je ne m’étais jamais intéressé aux balades possibles au départ de Saint-Jean de Sixt. J’ai bien fait la Pointe du Lachat au départ des Villard/Thônes mais rien d’autres. En fait, Le Suet est le dernier sommet (1826 M) du massif du Mont Lachat. Veritable mirador positionné entre le plateau des Glières, de Beauregard et de la chaîne des Aravis vous jouirez d’un panorama exceptionnel depuis le sommet. En revanche, je ne sais si son nom est tiré des suées que les premiers grimpeurs ont prises pour atteindre ce sommet mais la montée est plutôt raide ; une directissime dans un sous bois.
Chaîne des Aravis depuis le sommet du Suet 

Départ

Le point de départ est situé près de la ferme « Milk and Bouze » qui est bien indiquée dans le village de Saint-Jean de Sixt.

Itinéraire

Dans un premier temps vous allez suivre un sentier facile qui vous conduira à un belvédère avant d’obliquer sur votre gauche pour commencer cette montée sans pitié jusqu’à une petite cabane (voir photo).Mazot sur le sentier du Suet A partir de ce point, vous allez progressivement sortir de la forêt pour entrer dans une zone herbeuse parsemée de lapiaz sur quelques centaines de mètres avant d’atteindre le sommet.

Le retour se fera par le même sentier jusqu’à la cabane où il vous est possible de prendre le sentier de droite (indiqué Mt Lachat). Après une traversée, vous trouverez un sentier à gauche qui redescend. Attention de ne pas partir en direction des Villard.

Durée

Environ 4h AR

Difficulté

Aucune si ce n'est le pourcentage de la pente et l'aspect un peu aérien de l'arrête sommitale.

Point culminant

1826 m

Pour en savoir plus

Je vous conseille l’excellent ouvrage de Catherine et Gilles LANSARD « ARAVIS – Les plus belles randonnées » aux éditions Glénat et bien entendu la carte IGN TOP 25 3430 ET La Clusaz, Grand-Bornand.

Carte de randonnée 3430 ET Laclusaz

5.7.06

Col des Annes... pour découvrir le patrimoine local

Petites modification le 24/8/2010


Façade d'un chalet au col des annes - Grand-Bornand


Si vous séjournez dans la région annécienne et que vous souhaitez découvrir l’architecture des chalets savoyards, je vous invite à faire un petit tour du côté du col des Annes. Rien à voir avec les résultats scolaires de vos enfants ou des vôtres il y a quelques années !.. car il s’agit des prénoms de deux sœurs.

Départ

Pour atteindre ce petit coin de paradis, traverser le village du Grand-Bornand et emprunter le vallon du Bouchet. Au fond de ce vallon, juste après le pratice de golf une route part sur la gauche au niveau d’une petite chapelle. Prenez là et montez sur environ 3km où vous trouverez le point de départ de deux télésièges.

Itinéraire

Ce n’est pas non plus une balade épuisante car vous pouvez en cas de grosse flemme monter en voiture… mais je vous conseille quand même de la laisser au point de départ du télésiège et de suivre la route d’alpage qui vous mettra en appétit pour déguster quelques spécialités savoyardes après une petite demi-heure de marche voir 15’ si vous êtes affamé. Pour nous, entre deux orages le jour de la fête de pères c’était l’endroit idéal.

Le point de vue sur la chaîne des Aravis est remarquable. La pointe percée se dresse devant vous. Vous pouvez effectivement partir de cet endroit pour la gravir… mais attention, ce n’est pas une course à la portée de tous.

Difficulté

Aucune

Un peu de culture

Prenez le temps d’observer le travail des charpentiers et menuisier de la fin du 19ème pour la construction de ces chalets exposés au vent et à la neige.












Pour en savoir plus


Carte de randonnée : La Clusaz Grand-Bornand
 Carte de randonnée : La Clusaz Grand-Bornand

 

Google Earth pour les randos...il y a encore du chemin à faire

Certes, nous sommes pas encore au niveau de précision permettant d'utiliser Google Earth pour tracer les randos des alentours, mais l'idée est là et je pense que dans quelques années ou mois nous pourrons utiliser ce système ou celui nouvellement lancé par l'IGN pour planifier nos balades. Sur la carte ci-dessous, j'ai trés grossièrement tracé avec Photoshop le trajet de notre balade au refuge Bonatti depuis Le Lavachey dans le Val Ferret.



En si un lecteur de ce blog, sait comment positionner sur Google Earth des POI, je suis prêt à prendre une leçon surtout si en plus il peut m'expliquer comment tracer plus ou moins automatiquement les trajets.

J'attends vos commentaires...

3.7.06

Vallon de Malatra - Ref. Bonatti - Val Ferret Italie

L'an dernier, en traversant le Val Ferret sur le côté italien du Mont-Blanc, j'ai observé de trés nombreux pieds de rhododendrons dont les fleurs étaient malheureusement passées. Alors, j'ai saisi l'opportunité d'une journée de liberté et du dernier jour de validité de mon abonnement de passage au tunnel du Mont-Blanc pour faire une escapade dans le Val d'Aoste qui n'est finalement qu'à 90 minutes d'Annecy. J'ai choisi de rejoindre le refuge Bonatti depuis La Vachey au fond du Val Ferret. Et puis comme nous avons "avalé" les 400m de dénivelé en 45' nous avons prolongé notre montée jusqu'au fond du vallon de Malatra avant de redescendre en direction du refuge pour prendre un sentier qui suit la ligne de cote à 2000m depuis quelques chalets en ruines bien visible du refuge.
Refuge Bonatti - Val FerretDe là, la balade a été une véritable joie au milieu de milliers de fleurs rouges, sans compter les autres. En ce début du mois de juillet 2006, les rhodos se sont parés de tous leurs attributs pour mieux mettre en valeur les sommets enneigés et la pureté du ciel. Un vrai régal de cheminer sur ce balcon avant de redescendre sur Arnuva et de retrouver notre voiture après un peu plus d'un kilomètre sur la route. Une balade sans prétention et sans danger à faire en famille histoire d'aller boire un cappuccino de l'autre côté des Alpes. Nous n'avons pas chronométré le temps, s'agissant d'une balade contemplative... mais il faut compter un minimum de 3h.
rhododendronsrhododendrons

Analytics